Musique / Festivals Ils seront douze finalistes à se présenter cette semaine à Bozar, en compagnie de l’Orchestre national de Belgique. Signé par le compositeur finlandais Kimmo Hakola, le concerto "imposé" offrira ses espaces de liberté. Large relais direct des médias avec, grande première, une interview exclusive de la Reine.

La formule est neuve et excellente : le "concerto imposé" - marque de fabrique (redoutée) du Concours Reine Élisabeth - a été présenté à la presse en avant-première, samedi, à la Chapelle musicale. À cette occasion, les journalistes purent tout à la fois disposer de la partition, la suivre en écoutant la version enregistrée par la violoniste Shirly Laub et l’Orchestre national de Belgique placés sous la direction de Hugh Wolff, et rencontrer le compositeur.

(...)