Musique / Festivals Altinoglu et Pelly signent une réjouissante version de Don Pasquale.

Ouf ! Après une Flûte enchantée dont la pesanteur fut inattendue et un De la maison des morts inévitablement plombant, le public de la Monnaie retrouve avec Don Pasquale le plaisir de se divertir à l’opéra. Et de rire. Un spectacle bienvenu pour les fêtes de fin d’année d’autant que, l’an dernier à pareille époque, l’Opéra national proposait les plus liturgiques mais moins riants Dialogues des carmélites.

(...)