Musique & Festivals "Les Mille Endormis", un pamphlet burlesque et édifiant, signé Maor et Lévy à Aix.

C’est un conte philosophique glissé dans un pamphlet où se côtoient - dans un non-sense assumé - la critique du pouvoir, le constat d’échec de deux nations incapables de trouver le chemin l’une de l’autre, l’appel aux cultures ancestrales et le rêve d’un monde alternatif, délivré de la suprématie matérialiste. Tout se passe dans le bureau du Premier ministre israélien (Tomasz Kumiega, ténor) flanqué de son assistante Nourit (Gan-ya Ben-gur Akselrod, soprano) et de S. son chef de la police (David Salsbery Fry, basse).

(...)