Dans l’ensemble, les théâtres confirment le maintien de leurs activités, mais certaines manifestations - comme Les Baladins du Miroir organisés à Liège ce week-end - sont bel et bien annulées.

Contrairement à la volonté, annoncée mercredi, de maintenir les shows de moins de 1000 personnes, la plupart des salles soutenues par la Communauté flamande ont décidé de suspendre purement et simplement leurs activités. C’est notamment le cas de l’Ancienne Belgique, du KVS et de Flagey à Bruxelles. Mais également du Vooruit de Gand, De Roma à Anvers et Het Depot à Leuven.

Toutes mentionnent le 31 mars comme date butoir, sauf Flagey, qui évoque "une durée indéterminée". La plupart des concerts concernés sont a priori reportés et non annulés. Par ailleurs, La bibliothèque Muntpunt et le centre culturel Beursschouwburg ferment eux aussi jusqu’à la fin du mois. L’orchestre Brussels Philharmonic et le chœur Vlaams Radiokoor annulent tous leurs concerts jusqu’au 9 avril, dont l’ouverture du festival Klara jeudi soir. Et l’Orchestre symphonique d’Anvers renonce, lui, à tous ses concerts jusqu’au 13 avril.

Un peu plus tard dans la journée , le Botanique a, à son tour, suivi le mouvement, en précisant : "Nous travaillons, en ce moment précis, à la re-programmation des 33 concerts qui sont concernés, dans nos salles de l’Orangerie, de la Rotonde et du Witloof bar. Nous tiendrons notre public informé de toutes les nouvelles dates pour lesquelles les billets acquis restent valables. Les concerts annulés feront l’objet d’un remboursement automatique."

Épargnés par les mesures jusqu’ici, même les clubs de musique électronique ont finalement renoncé aux soirées programmées courant mars, ce jeudi. Le Fuse (Bruxelles), le Kompass (Gand), Ampere (Anvers) et d’autres fermeront donc eux aussi leurs portes jusqu’au 31. Le Listen Festival, qui devait se dérouler dans plusieurs clubs bruxellois, est, lui, reporté au mois de novembre.

Aux Pays-Bas, le célèbre Rijksmuseum et le musée Van Gogh à Amsterdam ferment leurs portes jusqu’à fin mars. Le gouvernement néerlandais ayant lui aussi imposé une interdiction des rassemblements de plus de 1000 personnes.

Côté écrans, les cinémas ne sont pas encore menacés. Mais la Cinematek a, elle aussi, annoncé une fermeture indéterminée.