Orchestral ou vocal ? Français ou allemand ? Voici un disque qui échappe aux étiquettes, mais impose pourtant sa cohérence dès la première écoute. Il est essentiellement consacré à Gabriel Fauré, et s’ouvre sur sa suite symphonique "Pelléas et Mélisande" (en ce compris la célèbre Sicilienne) avant de passer à sept belles mélodies dans leur version orchestrée aux parfums plus d’une fois wagnériens. Et, justement, se termine avec la non moins fameuse "Siegfried-Idyll".

Oswald Sallaberger dirige avec raffinement et intensité l’Orchestre de l’Opéra de Rouen, et Karine Deshayes chante superbement. Et, au final, toutes les œuvres réunies semblent avoir été composées par un même musicien en un même temps.

CD Zig Zag Territoires ZZT 300, 59 min, AMG.