Musique / Festivals

The Tellers, Showstar, Joshua, Girls in Hawaii, Hollywood Porn Stars,... Il fallait bien une affiche comme celle là pour venir s'embourber dans les prairies de Ferrières ce samedi 8 septembre! La première édition ayant rassemblé plus de 1.000 festivaliers, le Bucolique a ajouté une soirée électro le vendredi pour cette seconde édition.

Pour un prix très démocratique (25 euros les deux jours), le public pouvait voir plus d'une vingtaine de groupes belges. Seul désavantage: Ferrières se trouve dans les Ardennes et la boue y était présente en grande quantité.

De jeunes groupes comme "Blue Velvet", "The Only Room",... ouvraient le festival. Il fallut attendre "Camping Sauvach" pour mettre l'ambiance. "Pornorama" aura du mal à garder l'attention du public avec un set peu original et des morceaux trop bruyants.

De nombreuses adolescentes se retrouvent au premier rang, serrées comme des sardines, l'appareil photo en main. Elles sont prêtes pour accueillir "The Tellers". Le groupe réunit un public de plus en plus grand et diversifié malgré les apparences du premier rang. Le quatuor a offert un très bon show samedi soir, démontrant que leurs morceaux sont bien meilleurs en live que sur leur tout premier album, Hands full of ink.

"Showstar", moins décevant que d'habitude, laisse la place à "Joshua". Et là, c'est l'hystérie. Le duo déchaîne la foule. Les festivaliers hurlent, pogottent, dansent et sont ravis du show. "Joshua" termine par l'excellent Punk Rock Song et laisse le public sur sa faim. Les rappels n'étant pas souvent autorisés en festival. Après une telle énergie, la foule est prête pour découvrir le second album, tant attendu, des "Girls In Hawaii".

Le retour des Girls in Hawaii

"Girls in Hawaii" prouve, une fois encore, qu'il est un des meilleurs groupes de la scène rock belge. Au Bucolique, les Brainois ont montré une qualité scénique extraordinaire. Le public, scotché, parfois autant en transe que les musiciens, n'a pas été déçu par les nouveaux morceaux, beaucoup plus accomplis qu'au Festival de Dour.

La salle est silencieuse. Le respect s'impose même en backstage où tous les musiciens sont assis et regardent ébahis ce groupe devenu désormais un modèle pour les nouveaux venus de la scène belge. The Tellers, The Vagabonds, Joshua, Hollywood Porn Stars,...Tous écoutent attentivement ce groupe qui n'a pourtant sorti qu'un seul album à ce jour. Le second album, dont la sortie est prévue pour février 2008, risque d'être très prometteur.

Difficile pour "Hollywood Porn Stars" de passer après un tel show. "On n'a pas le choix!", confie le chanteur Anthony avant de monter sur scène. Le groupe Liégeois venait défendre son deuxième album Satellites. Dommage qu'une bonne partie du public ait déjà déserté les lieux après la prestation des "Girls in Hawaii".