Depuis ses tout débuts dans le rap, Ichon brouille les pistes pour mieux dépasser les lignes fixées par un genre aux codes bien établis. Mais c'était il y presque 15 ans et depuis, le rap a muté mille fois et n'a finalement plus de frontières.

Le rappeur de Montreuil est de ceux qui ne font pas de la musique pour l'argent mais pour la passion. Ce n'est pourtant pas dans cet état d'esprit qu'il se trouvait lorsqu'il a commencé à faire de la musique. "Je n'estimais pas les artistes. J'avais une vision plutôt capitaliste, plutôt business. A l'époque, j'aimais l'argent", dit-il dans un grand éclat de rire. Mais l'appât du gain qui lui tenait à coeur encore adolescent a depuis disparu au profit de la passion, notamment grâce à sa rencontre avec Loveni. "Loveni était un ami de mon petit frère. Ils avaient créé une petite bande dans le collège dans lequel je venais de me faire renvoyer. Il y avait les bonnes gamines, les bons gamins. J'étais un peu le grand frère puisqu'on a trois ans de différence. Quand je revenais de l'internat, on se réunissait, on rappait, on faisait des barbecues."

Mais c'est avec l'arrivée de Myth Syzer que le groupe s'est véritablement créé musicalement. "Myth Syzer a toujours eu une vision professionnelle. C'est quelqu'un de très visionnaire dans la musique. Il nous a un peu tirés vers la productivité." C'est là que la vision du rappeur a évolué, lui qui n'avait que l'amour des mots. Quand on lui demande ce que le groupe lui a apporté, il répond répond simplement que ça lui a permis d'écrire plus, de terminer ses chansons. "J'écrivais seulement pour l'émotion, quand je me sentais seul, quand j'avais envie d'écrire mes pensées, mes sentiments."

Depuis cette époque, Myth Syzer est devenu un producteur reconnu, Loveni a sorti son premier album l'année passée et Ichon quelques projets. Il a sorti vendredi passé son premier album intitulé "Pour de vrai", le jour de ses 30 ans. Une date qui semble importante pour lui. Pour la sortie de ce disque, il a fait un concert piano-voix à Paris et a tatoué "pour de vrai" sur la peau des personnes qui lui ont envoyé une lettre. La passion de l'écriture et des mots, toujours, et un esprit bouillonnant de créativité.

En collaborant avec PH Trigano, Ichon a pris le temps de découvrir la musique qu'il voulait faire. La sensibilité de sa plume, la manière dont il joue avec les mots, la délicatesse de certaines compositions font de "Pour de vrai" une vraie surprise musicale. L'amour y est la pierre angulaire. Pas seulement l'amour d'un homme ou d'une femme mais aussi celui de ce qu'on fait, de ce qu'on vit, de ce qu'on découvre. 

Rencontre en vidéo dans lequel on évoque sa jeunesse, ses débuts dans la musique mais aussi l'amour, le bonheur et la création artistique.

"Pour de vrai", disponible sur toutes les plateformes de streaming. Ichon sera en concert le 28 janvier 2021 à l'Orangerie du Botanique.