À la veille des 40 ans de son groupe dont la première répétition a eu lieu le 10 mai 1981, Nicola Sirkis était l’invité de 20h30 le dimanche sur France 2. Le chanteur a confirmé qu’Indochine donnera bien un concert test le 29 mai prochain, dans l’AccorHôtels Arena de Bercy, même si, comme il l’a souligné, “c’est compliqué”. “Ce sera plus un essai scientifique”, a-t-il précisé à Laurent Delahousse. “Il faut prouver que des concerts debout, avec un protocole scientifique étudié, vont pouvoir avoir lieu.”

Le chanteur en a profité pour dévoiler combien la formation sera payée pour participer à cet événement destiné à tracer le futur des concerts par temps de Covid. “Nous, on va jouer totalement bénévolement”, a-t-il dit. Mieux, “on va même investir de l’argent pour pouvoir présenter un concert digne et fort. […] On le fait pour une profession qui est sinistrée depuis maintenant deux ans, pour les artistes, les musiciens, les techniciens…”