En ce premier jour des Ardentes en juillet dernier à Liège, nous rencontrons Kobo après son concert.

Le rappeur a changé depuis ses débuts. Autrefois masqué, c'est désormais à visage découvert qu'il évolue aujourd'hui dans le rap jeu.

Kobo reste toutefois un brin mystérieux. De son vrai nom, nous ne saurons rien. Il préfère qu'on son concentre sur l'essentiel : l'artistique. C'est pourtant "un condensé de vie" qu'il couche sur papier et qu'il dévoile aujourd'hui à travers ses chansons, avec pour objectif de permettre "à l'auditeur de voyager un peu".

Si ses études de droit lui ont appris à développer son esprit critique, c'est très jeune qu'il a commencé à écrire. "J'ai eu un rapport à l'écriture un peu plus profond bien avant la musique, explique-t-il. J'avais déjà tendance à écrire ce que je pensais, des histoires ou à avoir un journal intime."

Son premier album Période d'essai reflète l'état d'esprit dans lequel il se trouve pour le moment vis-à-vis à l'industrie de la musique. Un débutant, un apprenti, avide d'apprendre de ses pairs, notamment de Damso dont il est devenu proche.

Découvrez notre rencontre en vidéo.

Kobo sera sur la scène de l'Uzine Festval, samedi 7 septembre.