Musique & Festivals Le groupe congolais sort son premier album ce vendredi. Rencontre avec un collectif hors du commun, qui s'est déjà fait une solide réputation sur scène.

Boîtes de conserve, machine à écrire, grille-pain, bouteilles en plastique… pour remplacer batterie, guitare ou talk box. Le collectif congolais Kokoko ! transforme les objets et matériaux trouvés sur leur chemin en instruments. Composé de cinq artistes, plasticiens et musiciens, le groupe bouscule les codes et s’affranchit des musiques traditionnelles du pays à gros coups d’électro.

Les membres se rencontrent en 2016, lorsque le réalisateur français Renaud Barret tourne un documentaire consacré à cette création d’instruments à Kinshasa. Il met en contact Makara Bianko, Boms Bomolo, Dido Oweke, Love Lokombe mais aussi le Français Xavier Thomas, aka Débruit, producteur de musique électronique, de passage dans la capitale. Kokoko !, qui veut dire toc toc toc en lingala, est né. La formation sort son premier album, Fongola, dans lequel elle propose une musique résolument dansante et formidablement déjantée.

Pourquoi avoir fait le choix d’utiliser des objets de récupération en guise d’instruments de musique ?

(...)