Le fils du chanteur américain a tenu à rendre hommage à son père sur les réseaux sociaux : "Il n'y a pas de mots qui puissent exprimer ce que je ressens en ce moment. Je t'aime papa, merci d'être génial, merci d'être aimant, merci d'être qui tu es, je prie Dieu et nous nous reverrons", a-t-il écrit.

Bruce Williamson a rejoint la célèbre formation en 2006. Il avait déjà fait part de son envie de faire partie des Temptations depuis les années 90. L’un des membres les plus anciens, Ron Tyson, l’avait coaché pendant une dizaine d’années mais son entrée était refusée. "Otis Williams était initialement contre l’idée que je rejoigne le groupe, il pensait que j'étais trop grand et trop jeune". Le fondateur a finalement changé d’avis après que le vocaliste G.C Cameron a annoncé son envie de continuer sa carrière en solo.

"My Girl", "The Way You Do The Things You Do", "You’re My Everything", "Papa Was a Rolling Stone"… Le groupe signé sur le mythique label Motown a fait rayonné dans le monde la musique soul et commencé à faire connaître le R’n’B. Leurs chorégraphies, leurs looks et leurs harmonies vocales ont rythmé les années 60 et 70. Si leurs projets plus récents n’ont pas rencontré le succès escompté, le groupe reste l’un des plus importants de cette époque. The Temptations ont vendu plus de dix millions d’albums, remportés trois Grammy Awards et sont rentrés au Rock and Roll Hall of Fame en 1989.

Le seul membre fondateur toujours en vie est Otis Williams, aujourd’hui âgé de 78 ans. David Ruffin, autre figure historique est décédé en 1991, suivi par Eddie Kendricks un an plus tard. Bruce Williamson, lui, finit par quitter le groupe en 2015 pour sortir un disque de gospel, après avoir participé à de nombreuses tournées et chanté sur les albums Back to Front et Still Here.