“Tout est permis, y compris le sexe, mais vous ne disposez que de 10 minutes.”  Aux yeux de certains encore plus légendaire que le Festival de Boom en lui-même, la Church of Love ou Love Chapel est, comme son nom l’indique, l’Église de l’Amour de Tomorrowland. Les festivaliers y sont accueillis par deux bonnes sœurs aux sourires plutôt coquins – la tunique traditionnelle côté face mais… transparente côté pile ! Ces religieuses fournissent un précieux sésame avant de vous laisser entrer dans la chapelle sacrée : un préservatif. Car ces croyantes tiennent au principe sacré du safe sex .

En quelques années, la Church of Love est ainsi devenue LE rendez-vous des amoureux, amants et autres amis du sexe du Tomorrowland. “Même si certains en profitent simplement pour se détendre, se faire des massages ou pour avoir un moment de tranquillité”, nous susurrent nos interlocutrices aux étranges accoutrements.

Un endroit très couru

L’hygiène des lieux nous laisse dubitatifs mais on nous assure que le lit est nettoyé à plusieurs reprises (mais combien de fois ?) sur la durée du festival. Les couples sont ainsi laissés à un moment privé pendant que les nonnes gardent l’église.

Sérénité assurée pendant dix minutes pour faire votre petite affaire. Une fois ce délai dépassé, les portes s'ouvriront d'un coup sec, fini ou pas... Mieux vaut donc de garder un oeil sur l'horloge, sous peine d'être dévoilé en pleine action ou dans son plus simple appareil. “C’est très excitant !” nous lance un jeune couple brésilien, tout sourire, à la sortie. Très courtisé, l’endroit est également fourni en mouchoirs propres. Mieux qu’un feu d’artifice sur la Main Stage , voici venu le feu d’arti-fesses de la Church of Love.