Le Grec Alexis Mardas, célèbre dans les années 60 sous le surnom de "Magic Alex" comme un proche des Beatles, a été retrouvé mort vendredi dans son appartement athénien, a indiqué une source policière.

Le défunt, âgé de 74 ans et qui était malade selon son entourage est "très probablement mort de mort naturelle", mais une autopsie sera menée pour en savoir plus, selon la même source. La police a découvert son corps, dans son appartement du quartier chic de Kolonaki, après avoir été alertée par ses proches inquiets de ne plus le voir, selon la même source.

Cet ingénieur de formation, parti à Londres où il avait plongé dans l'effervescence musicale d'alors, était devenu un proche des Beatles dans les années 60. Les talents de développeur de nouvelles technologies dont il se targuait auprès de ses amis musiciens lui avaient valu le surnom de "Magic Alex".

Ses performances à la tête de la division électronique d'Apple Corps Ltd, la maison de disque fondée par les Beatles, ont toutefois été fortement contestées, beaucoup l'accusant de charlatanisme.

Proche en particulier de John Lennon, "Magic Alex" avait participé à l'équipée indienne des Beatles lors de leur séjour en 1968 dans l'ashram du gourou Maharishi, un des épisodes iconiques de la culture pop.

Il apparait aussi dans le téléfilm Magical Mystery Tour diffusé par la BBC en 1967 avec la participation des Beatles.

Mis à l'écart par le manager du groupe, selon les historiens des Beatles, il avait disparu de leur entourage au début des années 70 pour entamer une carrière de consultant électronique international.

Revenu dans les années 90 en Grèce, où il était devenu une figure people, il s'était marié en 1993 avec l'actrice Tania Tripi, une union rapidement dissoute.