"Après plus d'un an de silence", les enjeux de cette réunion sont importants, avance la FFMWB, soulignant que les décisions à venir "pourraient avoir des implications colossales pour tout un secteur" et que les "échecs, oublis ou ratés lors de ces discussions ne seront pas autorisés".

La fédération attend une décision claire sur l'annulation des grands évènements de l'été, "au moins jusqu'au 1er août". La situation des festivals programmés jusqu'à cette date est "intenable, certains événements ayant déjà dû se résoudre, seuls, à l'annulation ou au report de leur événement". Ceci devrait, selon la fédération, offrir des perspectives claires pour les festivals et permettre de soutenir les organisateurs "via des évènements alternatifs et/ou à jauge réduite".

La FFMWB appelle également à "l'avalisation des protocoles sanitaires discutés depuis des mois avec le secteur", ainsi qu'à la confirmation par les autorités d'un "support financier concret" visant notamment à soutenir les festivals annulés et à favoriser le déroulement d'évènements alternatifs.

Pour finir, la fédération plaide pour l'inclusion du secteur culturel dans le fonds de relance en préparation, ainsi que pour la mise sur pied d'un fonds de garantie destiné au secteur événementiel.