Musique / Festivals Interview et confessions avec le groupe Hanson, de retour à Bruxelles ce mercredi 20 février.

"Pour notre septième album (String Theory) , on a voulu réinventer nos hits avec l’aide d’un orchestre, raconte Isaac, l’aîné des frères Hanson (38 ans aujourd’hui) et leader du groupe pop américain célèbre pour leur tube "Mmmbop" en 1997. Il fallait les réarranger de manière intéressante pour en faire quelque chose de pertinent. Il aurait été trop facile de reprendre bêtement ‘Where’s The Love’, ‘I Will Come To You’, ‘Weird’ ou encore ‘Thinking Of You’ sans y amener nos propres arrangements orchestrés. C’est pourquoi on a fait appel a des amis - dont un compositeur oscarisé ! NdlR - pour y apporter leurs compétences. Car ce sera peut-être la seule fois que l’on pourra faire un truc pareil de toute notre vie ! Alors, autant le faire de la bonne manière."

Car pour beaucoup, vous resterez à jamais le trio aux longs cheveux qui chantait "Mmmbop". Est-ce frustrant ?

"Non car c’est naturel lorsqu’on a du succès comme nous avons eu avec l’album Middle of Nowhere ( plus de 10 millions d’exemplaires vendus, NdlR) . Et, malheureusement, nous n’avions pas eu le temps de tourner partout où nous le désirions. Spécialement en Belgique d’ailleurs. La bonne chose, toutefois, est que cette chanson a pu nous reconnecter avec nos fans à travers le monde. Peu importent les cultures ou qu’ils soient belges ou non (sourire) !"

Avec le recul, comment analysez-vous votre succès et la chute qui s’en est suivie ?

"Je résumerais ça tout simplement à (...)