Musique & Festivals Les nominés des Victoires de la musique sont désormais connus, Stromae en tête avec six nominations. Mais une question demeure sur les lèvres des mélomanes les plus aguerris: où sont les lucky Daft Punk? La catégorie musique électronique semble bien vide sans eux: leur album Random Access Memories est en effet le mastodonte electro de l'année en France, avec plus de trois millions d'exemplaires écoulés dans le monde entier.

La réponse est simple: les Daft Punk ne souhaitent pas concourir, rapporte Libération, qui a interrogé l'association des Victoires de la musique. 

La réponse est simple, est-elle prétentieuse? "Nous n'avons pas à forcer les artistes qui ne souhaitent pas figurer dans les nominations, donc pour nous l'histoire s'arrête là", argue Gilles Desangles, directeur général des Victoires de la musique, qui explique que des artistes comme Jean-Jacques Goldman ou Mylène Farmer font comme les robots.

"Cette année, Sony [le label des Daft, ndlr] ne nous a pas proposé l’album de Daft Punk, ce qui nous a étonnés. Nous les avons donc rajoutés spontanément, avant que Sony ne nous confirme le souhait du groupe de ne pas participer à la cérémonie", termine le directeur général. Pourquoi ce refus? Pour Libération, ce pourrait être un refus de participer à une cérémonie "largement squattée par les majors et les gros indépendants".

Oui, mais: Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo participeront pourtant aux Grammy awards, tout nominés dans cinq catégories qu'ils sont: "Disque de l’année", "album de l’année", "meilleur duo pop", "meilleur album dance-électronique" et "meilleure production". Mieux encore, ils se produiront ce soir-là, en présence du visionnaire Stevie Wonder, Pharell William et Nile Rodgers, ces deux derniers ayant fait l'excellent et juteux choix de carrière de participer à l'album des robots français.

Une nomination tardive... Trop tardive?

Les Daft Punk en désamour avec les françaises Victoires de la musique? Columbia, leur nouveau label ne s'est pas encore prononcé sur cette question, alors que Gilles Desangles prétend n'avoir "jamais entendu parler" de désaccord du groupe avec les Victoires. Non, cette absence aux Victoires viendrait plutôt du fait que le groupe n'est "pas à l'aise avec ce genre de cérémonie" et que de surcroît, les Daft Punk se sentent "par définition internationaux aujourd'hui".

Dans le même temps, on peut supposer que Daft Punk n'a que faire des considérations fort tardives des Victoires pour sa musique. En effet, depuis leur historique premier album Homework en 1997(considéré aujourd'hui comme un disque-étalon et un pilier de la french touch), et jusqu'à aujourd'hui jamais les deux compères n'ont été nommés ou récompensés pour leur travail en studio par la cérémonie. 

Leurs uniques sélections aux Victoires, ce fut en 2007 et 2008 dans la catégorie spectacle musical (avec la tournée "Alive 2007" et sa pyramide musicale), avant d'être battus par Olivia Ruiz en 2007 et le come-back de Michel Polnareff en 2008. Forcément, ça pique.