Musique / Festivals Non aux inégalités. La chanteuse l’exprime sur le ton le plus festif qui soit. Entretien.

Symbole du renouveau de la musique folk aux États-Unis, Leyla McCalla est déjà une figure bien connue, auréolée d’un Grammy Award, au sein du trio à cordes Carolina Chocolate Drops. Depuis, la New-Yorkaise d’origine haïtienne développe une carrière solo, dont l’album The Capitalist Blues, fraîchement sorti, est la troisième étape.

Ce titre donne la tonalité de l’album. Il rejoint les préoccupations sociales et politiques qui étaient celles du folk à sa renaissance, mi-XXe siècle. Cette conscience, Layla McCalla en a hérité de ses parents, Jocelyn son père, et Régine Dupuy, sa mère, tous deux issus de l’immigration haïtienne.

(...)