Musique / Festivals Dans Paris Match, le prodige belge révèle les coulisses de son clip Supercalifragilisticexpialidocious. Un titre culte dont il réinterprète une nouvelle version pour le prochain film de Disney

"Disney m’a proposé ce projet autour de la chanson Supercalifragilisticexpialidocious et j’ai accepté car je me suis dit qu’à l’approche des fêtes de fin d’année, c’était parfaitement de circonstance, confie Loïc Nottet dans les colonnes du Paris Match sorti aujourd’hui . La magie est au rendez-vous. En plus, je suis un éternel enfant et j’adore l’univers de Disney.”


Tourné du côté du concert Noble à Bruxelles, le clip -et le morceau- créera assurément la surprise avec des costumes (froufrous et robes qui tournent) confectionnés par le jeune courcellois de 22 ans en personne. “Mary Poppins me touche, poursuit le gagnant de Danse avec les stars, toujours dans Paris Match. "Quand j’étais petit, je regardais souvent l’ancienne version du film. Savoir qu’une nouvelle mouture va sortir, c’est canonissime ! Je n’aurais pas pu ne pas accepter ce projet.”


En effet, la sortie de sa version de la chanson culte de Mary Poppins, -dont des extraits seront diffusés ce vendredi dans C’est du Belge à 20h20 sur la Une- coïncide avec la sortie du Retour de Mary Poppins au cinéma ce 19 décembre. A savoir une nouvelle version du film de 1964 avec Julie Andrews (Emily Blunt aujourd’hui) signée par le célèbre studio aux grandes oreilles.


Après la sortie surprise de son single On Fire la semaine dernière, Loïc Nottet propose donc sa propre version “très jazzy” et “très Broadway” de Supercalifragilisticexpialidocious. Ou quand le petit gars de The Voice Belgique et de l’Eurovision est devenu grand. Et même blond ! Et rêve d’Amérique après avoir conquis l’Hexagone. Plus d’infos sur ce perfectionniste dans l’âme -il a aussi créé les chorégraphies du clip avec son amie Justine- dans le Paris Match de ce jeudi. Ou ce vendredi, en télévision, sur la RTBF.