L'artiste est parvenu à classer 51 titres dans le Top 40 du Billboard.

Fin mars, l’interprète de "Umbrella" signait son grand retour en collaboration avec PARTYNEXTDOOR sur le titre "Believe It". Cela faisait trois ans que l’on avait plus entendu Rihanna sur un nouveau morceau. Si son dernier album ANTI date de 2016, elle avait néanmoins rejoint en 2017 N.E.R.D ("Lemon"), Kendrick Lamar ("Loyalty") et Future ("Selfish").


Même si elle n’a que quelques lignes sur ce nouveau featuring, celui-ci lui permet d’atteindre à nouveau les classements Billboard. Elle comptabilise dorénavant 51 titres qui ont atteint le Top 40. Ce faisant, elle dépasse les performances de son mentor Jay-Z et même des Beatles dans les charts. Ce titre permet aussi à l’artiste de 32 ans de s’inscrire dans le HOT 100 dans trois décennies (2000, 2010 et 2020).

L’artiste est également en couverture du numéro de mai de Vogue sur laquelle elle apparaît coiffée d’un durag, un "puissant symbole de la culture noire", comme le note le rédacteur en chef du magazine Edward Enninful. Dans le long entretien, elle revient sur sa marque de cosmétique Fenty, sur sa ligne de vêtements, mais aussi sur ses origines, sa carrière et ses futurs projets. Concernant son neuvième album très attendu, baptisé R9, elle entretient encore le mystère. Elle indique cependant ne pas vouloir que ses albums soient thématiques. "Il n'y a pas de règles. Il y a juste de la bonne musique, et si je la sens bien, je vais la partager". Elle confirme qu'un album de reggae est néanmoins bien dans les tuyaux. "J'ai l'impression de ne pas avoir de limites. J'ai tout fait, j'ai fait des hits, j'ai essayé tous les genres. Maintenant, je suis très ouverte. Je peux faire ce que je veux".