Musique / Festivals

Au lendemain de la proclamation, la jeune Américaine n’est que reconnaissance.

De session en session, l’interview de la première lauréate – ou du premier lauréat –, se présente à la fois comme l’exercice obligé et le saut dans le vide. D’un côté, l’euphorie, l’épuisement, la décompression, de l’autre, les questions forcément - ridiculement - prévisibles. Et pourtant, l’émotion est toujours grande.

Alors que, du rez-de-chaussée de la rue aux Laines, monte le bourdonnement des échanges entre les lauréats et les membres du jury, la rencontre avec Stella Chen a lieu dans un modeste bureau du deuxième étage. Après les salutations et congratulations d’usage, les échanges s’ouvriront par la tangente.

(...)