Ferveur populaire ce mercredi soir à l'AB. L'incarnation de la nouvelle Belgique qui se produit à l'Ancienne Belgique: tout un programme.

"Super concert, super ambiance" s'affole une fan après les 1h35 de show du maestro de l'électro pop dance. "Et surtout, fière d'être belge! On a pas envie que ça s'arrête!" Une effervescence nationale transformée en euphorie au moment où débarque Stromae, en look gilet à papy et nœud pap', devenus sa marque de fabrique.

Pour son premier concert belge, la révélation musicale de l'année a fait le show à Bruxelles. Rassembleur, le chanteur belgo-rwandais a confirmé ses talents en live. Au contraire de ce que certains pensaient : "Doué en album, piètre en concert".

Dans un décor simple mais sans bavure, fait de formes géométriques sur grand écran style art-déco à la... Racine carrée (titre de son album), le dandy a enchaîné ses morceaux : de Ta fête à Tous les mêmes en passant par Peace or violence avant l'ivresse de Formidable et l'exultation face à Papaoutai. Tous des titres aux sonorités tubuesques. Même les moins connus. Passant parfois pour un véritable soul man avec ses rythmes africains.

"Donne toute ta puissance Bruxelles!" crie Stromae en fin de concert pour son Alors on danse! remanié sur un rythme disco des 90's. Son tout premier tube a fait danser et chanter l'Ancienne Belgique qui ne tenait plus en place. À Bruxelles, Paul Van Haver est chez lui et ça se sent jusque dans ses tripes. "Compatriotes, bruxellois, bruxelloises, voisins, voisines" lance le chanteur de 28 ans. "Merci ! Car sans toi public, nous ne serions même pas là aujourd'hui".

Avant de finir sur un instrumental futuriste de feu, sa façon à lui de dire merci à ses fans, la sensation noire, jaune et rouge du moment a fini par remercier son "Tonton Arno" présent dans la salle et surtout sa "petite maman" chérie. Bref, le maestro made in Belgium -avec son déhanché et son design visuel sortis de nulle part- donnait l'impression d'être un sorcier sur scène. Réussissant à faire onduler une salle de l'AB formidablement pleine (voire bourrée) à craquer.

Alors on danse avec Stromae en live...? Plutôt deux fois qu'une !