Le festival Tomorrowland est ennuyé par un petit film mis en ligne dans lequel on peut voir comment deux Néerlandais ont réussi à entrer gratuitement sur le site malgré les mesures de sécurité supplémentaires mises en place.

"Un festival ne peut et ne doit pas être une forteresse hermétique", a réagi Tomorrowland jeudi. "Ce que nous craignons avec ce genre de film inutile, c'est que nous soyons bien forcés d'en devenir une." Tomorrowland considère qu'il s'agit d'une "une affaire très ennuyeuse et regrettable", bien que cela puisse arriver, selon les dires de l'organisation. Deux Néerlandais ont réussi à entrer sans accréditation ou billet d'entrée. "Nous avons, que ce soit l'organisation ou les différents pouvoirs publics, fait de notre mieux pour introduire des mesures de sécurité réalistes et nous pensons toujours que nous avons réussi à organiser un festival aussi sûr que possible", ajoute Tomorrowland. "Ces actions des jeunes à la recherche d'une reconnaissance, selon nous, n'a pas d'impact sur notre gestion."

Tomorrowland ajoute que le film en question montre tout de même que les voies d'accès étaient très fluides. "Quiconque connait l'environnement du festival remarque que beaucoup d'erreurs résident dans la vidéo et que les jeunes ont probablement été arrêtés plusieurs fois. Ils étaient en outre à pied, peu vêtu et n'avaient aucun sac. Ils n'étaient donc pas immédiatement considérés comme suspects."

Cet autre vidéo montrait déjà la semaine dernière comment des personnes ont réussi à entrer facilement sur le lieu du festival par les bois:



SPF Intérieur: "Pour nous, rien de punissable dans la vidéo sur Tomorrowland"

Le SPF Intérieur ne va intenter aucune action à la suite de la mise en ligne jeudi d'une vidéo qui montre comment deux Néerlandais ont réussi à entrer gratuitement dans le festival Tomorrowland, déguisés en agents de sécurité. "Pour nous, il n'y a rien de punissable", affirme le service public fédéral. Dans leur petit film, les Néerlandais montrent comment ils se sont fait passer pour des agents de sécurité pour contourner les mesures de sécurité du festival. Ils portaient un polo foncé avec un logo "V", des lunettes de soleil et un talkie-walkie. Les deux hommes filment comment ils obtiennent un pass de sécurité et entrent sur le site du festival.

Il n'existe aucune raison, selon le SPF Intérieur, d'intenter une action contre les deux Néerlandais. "Pour nous, il n'y a rien de punissable", précise la porte-parole Ann Cossement. "Ils se sont habillés avec un polo qui ressemblait de loin à celui d'un agent de sécurité mais qui n'en était pas un". "Notre législation impose des conditions strictes aux agents de sécurité. Mais comme ils n'ont pas effectué d'activité de surveillance, ils n'ont pas transgressé la loi".