Joana Sainz Garcia, 30 ans, est tragiquement décédée dans la nuit de dimanche à lundi alors qu’elle se produisait lors d’un festival organisé à quelque 120 km au nord-ouest de Madrid. Membre du groupe espagnol Super Hollywood Orquestra comprenant une quinzaine de musiciens et danseuses, elle a été grièvemenet blessée à l’estomac par l’explosion d’une cartouche pyrotechnique défaillante installée sur la scène. Les images vidéo diffusées sur Internet montrent l’instant fatal et la jeune femme qui s’écroule alors que d’autres membres de la formation s’écartent de lieu de l’incident. Ce sont des équipes paramédicales et des médecins et infirmières présents dans le public qui lui ont procuré les premiers soins. Inconsciente, Joana Sainz a été emmenée d’urgence à l’hôpital où elle a malheuresement succombé à ses blessures.

L’utilisation d’effets pyrotechnique est de plus en plus répandue dans les concerts auxquels ils apportent une dimension plus spectaculaire. Certains artistes en ont fait une marque de fabrique. C’est le cas des Allemands de Rammstein qui se sont produits cet été au stade Roi Baudouin. Ils n’hésitent pas à faire usage de gants lance-flammes pour ne citer que cet exemple.