Musique & Festivals YouTube a pris une décision en défaveur des utilisateurs qui téléchargent des vidéos en MP3, via des sites.

Jusqu'à présent, une série de sites permettaient aux utilisateurs d'internet de télécharger des vidéos YouTube et de les transformer en format audio. Une aubaine pour ceux qui pensaient jouir indéfiniment et sans difficulté de contenus MP3, dans la gratuité la plus totale. Sauf que pas de chance pour ces habitués, YouTube a décidé de bloquer certains de ces sites de téléchargement en ligne, afin de protéger les droits d'auteur et de rester en bons termes avec les ayants droit. 

Au début des années 2000, époque où Spotify (créé en 2006), Apple Music (anciennement ITunes, créé en 2001), Deezer (créé en 2007), et d'autres n'existaient pas ou n'étaient pas encore très répandus, de nombreux internautes téléchargeaient les musiques sous format MP3, avant de les ajouter au célèbre lecteur MP3, qui laissa ensuite place aux IPods en tous genres, et ensuite aux smartphones qui cumulaient de nombreuses fonctions, dont l'écoute musicale. 

YouTube était l'un des lieux privilégiés des internautes, puisqu'il regorge de millions, voire de milliards de vidéos disponibles en ligne, qui pouvaient toutes être téléchargées jusqu'ici. 

Mais l'histoire d'internet a montré que les détenteurs de sites savent trouver toutes sortes d'entourloupes afin de contourner les interdictions du genre. Notamment, Zone-Téléchargement ou encore CPasbien pour le streaming d'oeuvres cinématographiques et télévisées, qui ont chacun pu exister à nouveau en créant de nouveaux noms de domaines et sites miroirs, qui émergeaient sur la toile à la suite de chaque nouvelle fermeture de site par les autorités.