Politique

Quelque deux cents personnalités du nord du pays issues des arts, des lettres et du journalisme ont apporté leur soutien à une pétition lancée en Flandre critiquant le "discours nationaliste sur la culture et l'identité".

Avec pour slogan "Solidariteit maakt een cultuur groot" (la solidarité grandit une culture), ce mouvement entend dénoncer le "nationalisme borné" actuellement à l'oeuvre, selon eux, en Flandre.

Parmi les signataires figurent notamment la présentatrice télé Andrea Croonenberghs, le musicien Luk De Vos, l'essayiste Geert Van Istendael, ainsi que les journalistes Walter Zinzen et Paul Goossens.

Ceux-ci fustigent notamment les propos prononcés le 11 juillet dernier par le président du parlement flamand, Jan Peumans (N-VA), lequel s'était plaint du manque d'identité flamande dans les "cercles artistiques et intellectuels", ainsi que les critiques du ministre flamand Geert Bourgeois (N-VA) sur Belgavox cet été.

Les pétitionnaires entendent rejeter l'approche nationaliste flamande de la culture car celle-ci mène "à un processus d'exclusion et d'aliénation", "cache un agenda asocial" et "affaiblit la résistance morale du citoyen". "Une culture grande et ouverte est une culture qui délaisse le chemin de l'intérêt propre étriqué pour embrasser la solidarité comme fondation", conclut ce groupe d'intellectuels qui a lancé sa pétition sur internet.