Pluie de musées, dont le "M"

Au coeur de Louvain (la vieille), à deux pas de la place Mgr Ladeuze, un tout nouveau musée, le Musée "M", se construit qui ouvrira dans juste un an, avec une rarissime rétrospective de l'oeuvre de Rogier van der Weyden (lire ci-contre) et une exposition du peintre belge contemporain Jan Vercruysse.

Guy Duplat
Pluie de musées, dont le "M"
©D.R.

Au coeur de Louvain (la vieille), à deux pas de la place Mgr Ladeuze, un tout nouveau musée, le Musée "M", se construit qui ouvrira dans juste un an, avec une rarissime rétrospective de l'oeuvre de Rogier van der Weyden (lire ci-contre) et une exposition du peintre belge contemporain Jan Vercruysse.

Les mois prochains seront donc bien riches pour les musées belges. Qu'on en juge ! Dans un mois, un jury choisira le nom de l'architecte qui rénovera et agrandira le BPS 22 à Charleroi. En mars prochain (lire LLB de mardi) s'ouvrira le musée du grand Curtius à Liège, suivi de très près par le musée Magritte à Bruxelles et le musée Hergé de Christian de Potrzamparc à Louvain-la-Neuve. En septembre ce sera le musée "M" de Leuven et, l'année suivante, le MAS (museum aan de stroom) à Anvers, le grand parallélépipède de verre de Neutelings, au bord de l'Escaut, qui accueillera sur tout un étage et de manière définitive la collection Janssen d'art précolombien. En attendant, on pourra encore voir cette collection, dès octobre, et jusqu'au printemps 2010, dans des salles rénovées du musée du Cinquantenaire. En 2010 s'ouvrira le nouveau musée de l'histoire de Gand, le "Stam" sur le site du Bijloke. En 2011, on devrait inaugurer à Malines, à côté de la caserne Dossin, le beau musée de l'Holocauste dessiné par l'excellent architecte Bob Van Reeth. Et vers 2012 devraient être inaugurés le beau grand musée de Louvain-la-Neuve et un musée de Tervuren entièrement rénové par Stéphane Beel. Chaque ville semble ainsi revendiquer son musée, comptant sur "l'effet Bilbao", la ville qui a vu sa notoriété grimper en flèche avec le Guggenheim.

Son nom est "M"

Mais revenons au "M" Museum, qui était présenté ce vendredi aux autorités et à la presse. Coût du nouveau musée : 20 millions d'euros, dont 5 payés par la Communauté flamande, le reste étant pour l'essentiel à charge de la ville.

Il y avait déjà un musée à Louvain, le musée Vander Kelen-Mertens. On y a vu de belles expos comme celle, il y a six ans, consacrée aux manuscrits du Moyen-Âge. Mais il était étriqué et portait un nom peu "sexy". Tout va changer. "M" est un nom court, qui claque, et compréhensible dans toutes les langues. Il sera surtout quatre fois plus grand et très contemporain. À l'issue d'un concours, c'est le projet de Stéphane Beel qui a été choisi. L'architecte est devenu une des stars flamandes puisqu'après avoir fait le Raveelmuseum, la "Rubenshuis", il réalise la nouvelle aile du Singel et la transformation du musée de Tervuren. Ici, il construit un musée de 13500 m² dont 6000 m² d'exposition, ce qui le place, en terme de surfaces, au niveau du SMAK à Gand.

Stéphane Beel s'appuie sur deux bâtiments existants (l'ancien conservatoire et l'ancien musée) pour les transformer et les intégrer à deux bâtiments neufs dans un ensemble complexe, mais à la circulation fluide. L'architecte a en effet imaginé un parcours complet pour le visiteur sur un même plan, en jouant avec des légères déclivités pour compenser la pente du terrain. Une architecture qui respecte les gabarits de la ville et ne s'élève pas plus haut que les maisons voisines, mais qui n'a pas peur de se dévoiler, avec ses deux petits tours qui "montrent" le musée vers l'extérieur et ses espaces rectangulaires percés d'immenses fenêtres afin de faire entrer la ville dans le musée même.

Un lieu qui concilie l'humilité d'être dans une ville historique avec la volonté d'afficher sa modernité et de devenir un nouveau signe de référence dans la ville.

Le musée "M" possède quelques pépites à commencer par les Bouts exposés à l'église Saint-Pierre. Le musée est riche d'oeuvres du XIXe siècle et de pièces d'arts appliqués. Il possède aussi une très riche collection Constantin Meunier dont de nombreux et grands plâtres d'atelier du sculpteur qui a résidé dix ans à Louvain. Il aura bien sûr cafétéria, auditorium, shop, etc.