Manège rénové pour festival actuel

Elles sont nombreuses les infrastructures culturelles qui aimeraient bénéficier d’une telle attention que celle dont bénéficie l’ancien Manège de la caserne Fonck. En effet, après avoir été rachetée par la Communauté française, cette salle située en Outremeuse subit depuis deux ans d’importants travaux de rénovation.

Bruno Boutsen
Manège rénové pour festival actuel
©Devoghel

Elles sont nombreuses les infrastructures culturelles qui aimeraient bénéficier d’une telle attention que celle dont bénéficie l’ancien Manège de la caserne Fonck. En effet, après avoir été rachetée par la Communauté française, cette salle située en Outremeuse subit depuis deux ans d’importants travaux de rénovation. Une opération qui aura coûté la bagatelle de quelque six millions d’euros mais qui a fait de ce haut-lieu culturel un bel endroit qui accueillera dès le 22janvier prochain la cinquième édition du Festival de Liège.

Selon son directeur, Jean-Louis Colinet, qui est également celui du Théâtre national, "il s’agit d’un lieu pleinement fonctionnel qui n’a rien perdu de son cachet artistique". Ce dernier précise aussi que "ce Manège rénové est destiné à vivre toute l’année". Et Jean-Louis Colinet d’évoquer l’installation dans les anciennes écuries, dès après le festival, des activités de l’ASBL "D’une certaine gaieté" et de son trublion Michel Antaki. Le lieu sera également ouvert à d’autres évènements, comme le festival "Voix de femmes" ou encore la biennale de la photo. Et, tandis que le Théâtre de la Place, voisin, y poursuivra certaines de ses activités, le gestionnaire de la Soundstation, Fabrice Lamproye, étudie également la possibilité d’y installer, du moins temporairement, ses activités. Tout ceci ne constitue qu’une partie des utilisations futures de ce Manège brillamment rénové qui n’est en tout cas pas prêt de s’arrêter de tourner.

Et c’est donc le cinquième Festival de Liège, festival bisannuel très attendu par les amateurs de théâtre, qui inaugurera le Manège. Un festival qui, comme à son habitude, continuera d’explorer les grandes questions de notre époque et d’interroger le présent. Durant un mois, pas moins de 21 spectacles seront ainsi proposés aux spectateurs, venus en nombre lors des précédentes éditions. Le festival se veut une fenêtre sur le monde en accueillant des spectacles issus de tous les continents, mais aussi de notre pays.

Selon sa présidente, Laurette Onkelinx (depuis le décès du regretté Henry Ingberg), "ce Festival constitue un moment très important pour Liège et sa région", mais cela ne l’empêche pas de s’ouvrir désormais à la Communauté française et même au-delà. En effet, outre plusieurs décentralisations du Festival de Liège à Bruxelles, Charleroi, Mons et Herve, un des spectacles programmés sera également présenté au KVS.

La soirée d’ouverture de ce festival se veut cette année particulièrement festive en accueillant Ascanio Celestini, artiste italien aux multiples facettes, qui viendra y présenter son nouveau disque intitulé "Parole Sante". Quant au reste de la programmation, de qualité, elle se compose notamment de toute une série de découvertes, dont l’évènement que constitue la venue au Festival de Liège du collectif new-yorkais "The Builders Association" qui y proposera "Continuous City", projet "glocal" conjuguant médias et théâtre. A ne pas manquer également: le seul-en-scène "Missie" du Flamand David Van Reybrouck, spectacle époustouflant de vérité. Des grands noms de la scène internationale seront aussi présents, comme le Français Joël Pommerat, "un énorme artiste" aux dires de Jean-Louis Colinet, qui présentera deux spectacles ainsi que les conclusions d’un atelier mené durant un mois avec douze comédiens belges. Tout cela sans oublier plusieurs créations dont celle du Liégeois Fabrice Murgia qui a mis en scène une fable sensorielle plus que jamais ancrée dans le présent puisqu’elle se base sur le blog de cet étudiant allemand qui a ouvert le feu dans son lycée avant de se suicider par après. Une histoire actuelle pour un festival qui l’est tout autant.

Infos: www.festivaldeliege.be ou 04.3444966.