L’ORW sous chapiteau jusqu’en 2011

On le sait, l’actuel bâtiment du Théâtre royal, qui abrite les activités de l’Opéra royal de Wallonie (ORW), basé à Liège, doit faire l’objet d’importants travaux de rénovation dès la fin de l’actuelle saison culturelle.

Bruno Boutsen
L’ORW sous chapiteau jusqu’en 2011
©D.R.

On le sait, l’actuel bâtiment du Théâtre royal, qui abrite les activités de l’Opéra royal de Wallonie (ORW), basé à Liège, doit faire l’objet d’importants travaux de rénovation dès la fin de l’actuelle saison culturelle. Un projet d’envergure soutenu par les autorités communales liégeoises et qui a bénéficié au printemps dernier d’importants fonds européens. Lesquels s’ajoutent aux subsides régionaux et à l’intervention financière de la Ville pour un montant total d’investissements estimé à quelque 27 millions d’euros. On est actuellement au stade de la finalisation du projet de rénovation de l’ORW et les travaux, d’une durée de 18 mois au minimum, doivent débuter en juin de cette année.

Institution culturelle majeure au rayonnement qui dépasse largement ses frontières, l’Opéra était donc tenu de se trouver un lieu de remplacement destiné à accueillir ses activités durant les saisons 2009-2010 et 2010-2011. "Plus d’une trentaine de lieux ont été visités, plusieurs pistes ont ainsi été explorées mais aucune n’était satisfaisante", explique le bourgmestre PS de Liège, Willy Demeyer, qui est aussi le président du conseil d’administration de l’ORW. Parmi les solutions envisagées, celle de l’installation temporaire de l’Opéra au Manège de l’ancienne caserne Fonck, lui-même récemment rénové par la Communauté française, n’a pas pu se réaliser.

Finalement, c’est de Stefano Mazzonis, le directeur général de l’ORW, qu’est venue la solution tant attendue mais qui a pour le moins surpris son monde. Une solution avalisée par le conseil d’administration réuni ce lundi et qui consiste en l’installation de l’Opéra dans une grande structure provisoire située dans le quartier Saint-Léonard. Une structure sur mesure qui prendra la forme d’un grand chapiteau haut de 13 mètres, long de 70 et large de 35 et dont la capacité d’accueil (1100 places) sera légèrement supérieure à celle de l’actuel ORW. Originalité de cette méga structure temporaire, ses éléments intérieurs sont ceux du PalaFenice de Venise, lequel a abrité durant dix ans les activités de La Fenice et qui a donc fait ses preuves. Pour ce qui est de l’acoustique et de la visibilité, Stefano Mazzonis rassure les sympathisants de l’Opéra et estime qu’elles sont "excellentes, meilleures même que dans le bâtiment actuel".

Quant au coût global de cette opération, subsidiée en partie par la Communauté française, il est estimé à quelque 900000 euros. Le montage de la structure, destinée à être démontée à la fin de la saison 2011-2012, doit débuter dans le courant du mois de mai pour une durée d’un mois et demi. Ce que Stefano Mazzonis qualifie déjà de "palais opéra de Liège" doit être opérationnel dès le début de la saison prochaine pour les traditionnels "concerts d’été" de cet ORW "new look".