"Je me tire. Vous me faites chier": quand Jean-Vincent Placé fâché...

Jean-Vincent Placé, membre d'Europe Ecologie Les Verts (EELV), était l'invité du "Supplément" sur Canal+ ce dimanche. Fâché par une séquence qui lui a déplu, il a quitté le plateau très remonté contre la présentatrice Maïtena Biraben et son équipe.

A.W.
"Je me tire. Vous me faites chier": quand Jean-Vincent Placé fâché...
©Capture d'écran Canal+

Jean-Vincent Placé, membre d'Europe Ecologie Les Verts (EELV), était l'invité du "Supplément" diffusé sur Canal+ ce dimanche. Tout semblait bien parti pour cet habitué des plateaux télés (qui avait déjà souffert face à Ardisson dans Salut Les Terriens en 2013). Mais voilà, celui qui préside le groupe des écologistes au Sénat français n'a pas apprécié la diffusion avant son intervention d'un portrait en vidéo. La séquence revenait notamment sur l'affaire des procès-verbaux non payés par le sénateur entre 2005 et 2010.
"Eh ben paf!"
"Pendant six jours vous m'avez suivi, vous repassez cette histoire de PV en racontant n'importe quoi, j'en ai ras-le-bol", s'insurge Jean-Vincent Placé face à la présentatrice Maïtena Biraben. "J'ai déjà tout dit sur ce dossier", poursuit-il. Et le sénateur va plus loin: pour lui, c'est "une histoire qu'on [lui] a ressorti pour [lui] nuire politiquement". Selon lui, les médias n'auraient jamais évoqué les casseroles de personnalités politiques de membres du PS ou de l'UMP. "Quand ce sont les petits partis, eh ben paf!", s'exclame Jean-Vincent Placé.
Mais le meilleur a eu lieu hors antenne. Maïtena Biraben annonce une page de pub. Aussitôt après, l'écologiste craque. "Je me tire. Vous me faites chier", souffle-t-il. Canal+ ne s'est pas privé de diffuser le passage en intégralité sur son site internet ( à voir ci-dessous ). Sinon, le téléspectateur n'y aurait vu que du feu: en effet, l'homme était bien en plateau pour commenter l'actualité politique dans la suite de l'émission.
La querelle s'est poursuivie sur Twitter où Jean-Vincent Placé a dénoncé les méthodes de la chaîne.

— Jean-Vincent Placé (@JVPlace) April 13, 2014

Interrogé par le site internet puremedias.com, Laurent Bon, producteur du "Supplément", a justifié le choix de diffuser la séquence complète. "Pourquoi ne l'aurait-on pas diffusée? Dans la mesure où il y a 150 personnes qui l'ont vue sur ce plateau, avec 8 caméras, c'était compliqué de ne pas le faire". Pour Laurent Bon, "on ne pouvait pas faire comme si de rien n'était après la pub, avec un Jean-Vincent Placé tout-sourire alors que les échanges ont été très vifs en coulisses".