Venise 2015 : suspension ?

Cela pourrait être drôle, un “running gag”, mais c’est dramatique et honteux. Un troisième recours est sur la table…

Guy Duplat
Venise 2015 : suspension ?
©Belga
Cela pourrait être drôle, un “running gag”, mais c’est dramatique et honteux. L’artiste carolo Charles Szymkowicz, deux fois écarté par le jury pour représenter la Communauté française à la Biennale de Venise 2015, a introduit encore un troisième recours ! Pourtant, il fut chaque fois jugé bon dernier par le jury qui confirmait chaque fois, parmi 14 candidatures, le choix de Vincent Meessen (et la commissaire Katarina Gregos) pour représenter la fédération wallo-brux. 
 
Ce jeudi, l’auditeur du Conseil d’Etat a rejeté tous les arguments du plaignant Szymkowicz, sauf un : celui de la monographie “substantielle” publiée dans les sept dernières années et, faute de cela (“substantielle”), il demande la suspension du choix de Meessen. Si le Conseil d’Etat suit cet avis (cela peut se produire très vite), la situation sera dramatique et grotesque. 
 
Deux fois, des jurys internationaux d’experts ont garanti que la monographie réalisée au Mexique autour du travail de Meessen était “substantielle”. Son projet pour Venise, aidé par Katarina
...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité