"Le plan de Georges-Louis Bouchez pour la culture irrite le secteur... mais cela ne veut pas dire qu'il n'est pas intéressant"

Beaucoup de réactions suite au plan pour la Culture dévoilé par le président du MR Georges-Louis Bouchez.

Anne Claire dans "Oh les beaux jours" de Samuel Beckett, mis en scène par Michael Delaunoy (Rideau de Bruxelles).
Anne Claire dans "Oh les beaux jours" de Samuel Beckett, mis en scène par Michael Delaunoy (Rideau de Bruxelles). ©Alessia Contu
Les sorties du président du MR Georges-Louis Bouchez suscitent des réactions dans le secteur et dans le giron politique.

Directeur du Rideau de Bruxelles, et très actif dans la crise actuelle, Michael Delaunoy nous livre son point de vue: "On tente de sensibiliser l’étage fédéral depuis plusieurs semaines sans aucun succès, et quand on voit les interventions de la Première ministre, on a compris que la culture ne figurait pas parmi ses priorités. Le plan argumenté de Georges-Louis Bouchez irrite le secteur, car celui-ci n’a pas du tout été concerté. Cela ne veut pas dire que l’ensemble des points avancés ne sont pas intéressants.

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité