Les centres culturels, laissés dans le flou, réclament de la cohérence

La directrice de la Fédération des centres culturels plaide pour des perspectives claires.

Les centres culturels, laissés dans le flou, réclament de la cohérence
Patricia Santoro est la directrice de la Fédération des centres culturels, soit 119 centres culturels reconnus par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Si son secteur s’est montré jusqu’à présent discret dans les médias, aujourd’hui, elle constate un certain "énervement" parmi ses opérateurs qui, portes closes depuis la mi-mars, attendent des réponses et des perspectives claires lors du prochain Conseil national de sécurité (CNS) du 3 juin. "Les centres culturels couvrent trois dimensions importantes, rappelle Patricia Santoro. La...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité