La culture non subsidiée, grande oubliée de la crise

La task force #Nope for Culture pointe les discriminations en matière d’aides en cette période de crise sanitaire.

Cirque royal
©© Bernard Demoulin

"Madame, veuillez prendre un caddie. Vous pouvez vous asseoir sur l’une de ces chaises désinfectées. Respectez bien les gestes barrières. ‘Ainsi font font font’." Pour cette "non-conférence de presse" organisée au Cirque royal par la task force #Nope for Culture, l’humoriste Zidani s’est reglissée dans son costume de Rosine Valentin, personnage d’ouvreuse qu’elle incarne dans son dernier seul-en-scène Les Pingouins à l’aube . Tandis que les journalistes s’installent au fur et à mesure, un homme en combinaison blanche désinfecte le sol et les sièges. Et Rosine Valentin d’annoncer à l’assistance : "Il y a des gens qui n’ont plus été dans une salle de spectacle depuis un an. Ça peut faire un choc. Il y a donc une psychothérapeute dans la salle" (rires).

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...