Des décisions "insuffisantes et injustifiées" qui "arrivent tard" : la culture entre soulagement et déception après le Codeco

Balayé d’un revers de la main lors du Codeco du 23 avril, le secteur culturel attendait, ce mardi, après de longs mois de fermeture, un calendrier clair de reprise. C’est désormais chose faite.

Capitaine fracasse villers la ville
©Johanna de Tessieres
"En donnant un calendrier et des jauges qui traversent plusieurs pans de notre société, le Codeco a pris la mesure du rééquilibrage nécessaire entre les différents...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet