Mais qui veut la peau du "patrimoine" ?

À Bruxelles, ne dites plus Journées du patrimoine mais Heritage Days. L’anglicisation a encore frappé… On en vient à se demander : mais qui veut la peau du "patrimoine"?

Pascal Smet
©Belga
Gwennaëlle Gribaumont
Le terme était déjà en disgrâce du côté wallon qui lui préférait le vocable récemment réapparu de "matrimoine". La brochure justifie cette prise de distance, expliquant que le terme patrimoine provient du latin patrimonium qui signifie littéralement l'héritage...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité