La jauge de 200 met l'Orchestre Philharmonique Royal de Liège en grande difficulté, selon la CGSP

La mesure limitant à 200 le nombre de spectateurs en intérieur met en "grande difficulté" l'Orchestre Philharmonique Royal de Liège, souligne lundi le syndicat socialiste CGSP.

Belga
La jauge de 200 met l'Orchestre Philharmonique Royal de Liège en grande difficulté, selon la CGSP
©Michel Tonneau

Les musiciennes et musiciens de l'orchestre doivent être placés en chômage temporaire. La jauge de 200 spectateurs est entrée en vigueur le 6 décembre 2021 dans le cadre des mesures visant à lutter contre la pandémie de coronavirus. Elle s'applique "quelle que soit la grandeur de la salle, quels que soient les systèmes de ventilation, quelles que soient les mesures de port de masque", ce que la CGSP Culture Liège trouve injuste.

Le syndicat estime que cette mesure ne respecte pas l'article 27 de la déclaration universelle des droits humains ("droit de prendre part librement à la vie culturelle de la communauté"), ni la Constitution belge ("droit à l'épanouissement culturel et social"; "droit de s'assembler paisiblement").

La CGSP demande d'adapter le baromètre des mesures sanitaires en fonction de la capacité d'accueil des différents lieux de culture et du taux de renouvellement de l'air via des systèmes performants.

Elle demande aussi de permettre à l'orchestre de pouvoir augmenter le nombre de spectateurs à 800 dans la Salle Philharmonique de Liège, salle qui a une capacité de 1.129 personnes.

Sur le même sujet