On sait quelle gifle ce fut pour les artistes quand un front flamand avait renvoyé à la mi-juin , devant le Conseil d’Etat, pour un nouvel avis , la proposition de loi organisant une aide d’urgence valable jusqu’au 31 décembre (accès au chômage, maintien du statut d’artiste, cumul possible entre chômage et droits d’auteurs). 

On apprend que le Conseil d’Etat a remis ce vendredi un avis équivalent à un feu vert. Il indique qu’il n’y a pas de discrimination créées par ce texte contrairement à ce que craignait la N-VA appuyée par le Vlaams Belang, le CD&V et l’Open VLD. Le Conseil d'Etat conclut : « Dans le cadre d'une mesure temporaire dictée par des circonstances particulières et sachant qu'une série de mesures spéciales de soutien ont été élaborées pour faire face aux conséquences de la crise COVID-19, ce régime spécial ne manifeste pas une relation de proportionnalité manifestement déraisonnable aux fins spécifiques d'une catégorie spécifique de personnes. » L’avis de la Cour des Comptes demande par le président Dewael devrait suivre. Tout semble donc prêt pour que ces mesures de soutien soient enfin votées lors de la séance plénière de la Chambre jeudi prochain le 9 juillet. Enfin.