Pour les musées, déjà durement frappés par la crise (en particulier par l’absence de touristes étrangers), un nouveau lockdown eut été dramatique. Heureusement rien ne change pour peu que des protocoles rigoureux, déjà en vigueur, aient bien été approuvés. 

Les grosses expos en cours (au Wiels, Bozar, Kanal, La Boverie, etc.) peuvent se poursuivre sans changement. Et les grandes expos à venir comme celles de Roy Lichtenstein au BAM à Mons et celle de Johan Muyle au Mac’s ne sont pas compromises. 

Cela ne résoudra bien sûr pas tous leurs problèmes de trésorerie. A cet égard, on notera la réaction du nouveau ministre de tutelle des musées fédéraux, Thomas Dermine (PS), qui nous dit: "Nous remercions et félicitons les musées et leurs personnels qui ont fait des efforts surhumains pour mettre en place des dispositifs Covid qui leur permettent de poursuivre leur activité en respectant les protocoles édictés. Les autorités publiques vont devoir soutenir, à l'instar du secteur des arts et de la culture, les musées qui connaissent des difficultés de trésorerie suite à une diminution de leurs visiteurs. »