Liège 2017: "Une quarantaine de pays indécis", estime Simonet

Gianni Ruggieri Publié le - Mis à jour le

Politique Marie-Dominique Simonet, Ministre de l’enseignement obligatoire à la Fédération Wallonie Bruxelles, était l’invitée politique du 7.40 de www.twizzradio.be ce jeudi matin.

Mais ce matin, c’est davantage la liégeoise qui est intervenue sur l’antenne de Twizz Radio pour rappeler les fondamentaux de la candidature belge à l’organisation d’une exposition internationale en 2017. Cette exposition sera organisée à Liège si les membres du BIE (Bureau International des Expositions) votent majoritairement pour le dossier belge. La concurrence, c’est la candidature kazakhe : Astana. Et les chances sont manifestement partagées dit-on dans l’entourage de l’organisation Liège 2017.

« Oui tout à fait » répond Marie-Dominique Simonet. Elle s’explique : « Chaque pays qu’il soit grand ou que ce soit un tout petit Etat… a une voix et le vote est secret. Et on sent que c’est très partagé, qu’on pourrait avoir une avance mais il reste une quarantaine de pays qui sont encore indécis». En chiffres, cela revient à un tiers des voix penchant pour la candidature belge, un tiers pour le Kazakhstan et un tiers d’indécis. 160 délégués sont attendus et voteront si le pays qu'ils représentent est en règle de cotisation. Certains pays pourraient ne pas se déplacer pour le vote.

La force de la candidature belge réside notamment dans son thème, son sérieux, la qualité de la préparation. La force de la candidature du Kazakhstan reposerait notamment sur ses ressources naturelles, affirment certains observateurs. « On peut dire ça comme ça, ses ressources naturelles et ce qui en découle » ajoute Marie-Domnique Simonet qui poursuit en appuyant la candidature liégeoise : « C’est vraiment la volonté de dire, ici, à Liège, en Belgique, au cœur de l’Europe, avec un tissu extrêmement dense » on peut décrocher cette exposition !

Pour conclure, si Liège est sélectionnée, 6 millions de visiteurs seront attendus en 2017. 2000 emplois seront créés autour du site qui occupera plus de 170000m². Les montants ? En terme de PIB, on évoque plus d’un demi milliard d’euros. Au bas mot. Réponse peu avant 18 heures.

Gianni Ruggieri