Le projet de ce musée est sur les rails depuis des années à Bruxelles, mais la Région vient de lui accorder un permis d’urbanisme. Un musée pour le célèbre Chat de Philippe Geluck en plein cœur de la capitale - sur le Mont des Arts - pourrait donc voir le jour. Mais ce projet est contesté par certains. Pour quel motif ? L'argent public injecté, soit 9 millions d'euros. 

Sur le plateau de C’est pas tous les jours dimanche, face à Sandrine Morgante, artiste et conférencière à La Cambre, Philippe Geluck s'est dit prêt à se retirer du projet. "Si on trouve un meilleur usage au bâtiment, je vous le dis publiquement aujourd’hui, je me retire et j’abandonne ce projet avec humilité et avec respect pour tous les autres artistes", a déclaré Geluck à ses opposants du jour.