Après avoir dû quitter le Théâtre royal de la Monnaie dimanche, au terme d’une journée riche en prises de parole et en négociations, après avoir obtenu d’être entendu par le fédéral, Bezet La Monnaie occupée n’a pas dit son dernier mot. 

Comme convenu avec la direction de l’institution, le collectif a relancé mardi l’agora quotidienne où, sur le parvis de la Monnaie, entre 17 et 19h, peuvent se faire entendre les secteurs – culture, santé en lutte, sans-papier... – encore davantage fragilisés par la crise sanitaire et sa gestion. 

“L’occupation est finie, la tribune continue”, souligne le collectif composé de travailleurs et travailleuses du secteur culturel, ainsi que d'étudiantes et étudiants. Ceci alors que se poursuit, non loin, l’occupation du Théâtre national, que le Codeco a mis explicitement la culture à l’ordre du jour du 23 avril, et que le mouvement #StillStandingForCulture a annoncé un autodéconfinement raisonné pour début mai.