De Radicale verliezers/Les Perdants radicaux

Lire Simenon peut nuire gravement à la santé. Raven Ruëll a été frappé par le fait que, dans chaque histoire, quelqu'un est tué ou quelqu'un se suicide. Et la fille de Simenon a mis fin prématurément à ses jours. Ruëll voit là le motif d'une grande recherche théâtrale sur la place de la mort dans notre société, avec une équipe hétérogène (jeunes/vieux, Nord/Sud). Pourquoi voulons-nous écarter la mort ? Pourquoi la mort ne fait-elle pas partie de la vie ? Où sont les rituels d'adieu à nos proches ? Avec quelle communauté pouvons-nous partager notre tristesse individuelle ? Autant de grandes questions que le metteur en scène essaie de saisir dans un collage d'interviews et d'images qui nous prennent à la gorge - de et par Jean-Benoît Ugeux, Alexandre Trocki, Mieke Verdin, Benjamin Op de Beeck, Vincent Hennebicq, Jérome de Falloise, Valentine Gerard, Audrey Riesen.

Lire Simenon peut nuire gravement à la santé. Raven Ruëll a été frappé par le fait que, dans chaque histoire, quelqu'un est tué ou quelqu'un se suicide. Et la fille de Simenon a mis fin prématurément à ses jours. Ruëll voit là le motif d'une grande recherche théâtrale sur la place de la mort dans notre société, avec une équipe hétérogène (jeunes/vieux, Nord/Sud). Pourquoi voulons-nous écarter la mort ? Pourquoi la mort ne fait-elle pas partie de la vie ? Où sont les rituels d'adieu à nos proches ? Avec quelle communauté pouvons-nous partager notre tristesse individuelle ? Autant de grandes questions que le metteur en scène essaie de saisir dans un collage d'interviews et d'images qui nous prennent à la gorge - de et par Jean-Benoît Ugeux, Alexandre Trocki, Mieke Verdin, Benjamin Op de Beeck, Vincent Hennebicq, Jérome de Falloise, Valentine Gerard, Audrey Riesen.

Bruxelles, KVS Bol, du 18 octobre au 1er novembre. En français, surtitré en néerlandais. Tél. 02.210.11.12.