Notre sélection

théâtre

Blind Date

Transquinquennal propose au Varia, chaque vendredi jusqu'au 12 décembre, une nouvelle forme de théâtre expérimental. Trois axes sont nécessaires : des sujets apportés par des commissaires indépendants, les invités avec qui le spectacle sera élaboré, et le public. Chaque semaine, le processus est identique, mais le sujet et l'invité diffèrent. Ce vendredi, Blind Date n°3, avec, pour invitée, la scénographe Marie Szernovicz. Le commissaire Miguel Benasayag propose le sujet suivant : "La fin de l'époque de l'homme", le "post-humain".

Bruxelles, Théâtre Varia, les 24 et 31 octobre, 7, 14, 21 et 28 novembre, 5 et 12 décembre. Tél. 02.640.82.58.

Charges comprises

Odile Matthieu et Thierry de Coster - coauteurs et acteurs - reprennent leur exploration des travers de la vie en société. Ici, un immeuble bruxellois devient le ring d'un combat dérisoire entre locataires sous le regard amusé de leur vieux propriétaire.

Bruxelles, les Riches-Claires, jusqu'au 8 novembre. Tél. 02.548.25.80.

L'Evangile selon saint Marc

Daniel Hanssens a demandé à son "maître" de théâtre, André Debaar, de relire pour la scène ce texte, simple, sobre mais saisissant. Seul en scène, le comédien retrace l'histoire étonnante de l'Evangile selon saint Marc sans décor, juste une chaise, la voix, les mots.

Bruxelles, Pathé Palace, jusqu'au 8 novembre. Tél. 070.75.42.42.

François Mailliot

Né à Toulouse, ingénieur, divorcé, père, directeur de district dans une société internationale d'automobile, il est un jour interpellé. Une erreur administrative et le voici confondu, semble-t-il, avec Ali Ben Hami, ressortissant marocain en situation irrégulière. Saïd Bahaïd, Benoît Verhaert, Agnès Guignard et Philippe Vauchel sont mis en scène par Emmanuelle Mathieu dans ce texte de René Bizac.

En tournée à Bruxelles et en Wallonie jusqu'au 27 novembre. Lieux, dates et numéros de réservation : www.audienceproduction.be/fmailliot.php

Hughie

"Le portrait de ces vaincus de la vie sociale, condamnés à fuir la brutalité et la médiocrité de leur existence dans le rêve d'une vie plus excitante, est la métaphore de toute condition humaine réduite à vivre par le biais des illusions", dit Laurent Terzieff qui adapte, met en scène et joue cette histoire signée Eugene O'Neill.

Louvain-la-Neuve, Théâtre Jean Vilar, du 23 au 26 octobre. Tél. 0800.25.325.

danse

Soli 2 *

Issue de la mouvance hip hop, la danseuse Emilie Sudre (Cie Rêvolution, Bordeaux) se livre, dans un solo chorégraphié par Anthony Egéa, à une prestation qui tient autant des arts urbains que des arts plastiques, de la prouesse pure à la rigueur d'un Mondrian ou d'un Klee, en passant par le lyrisme de l'art ancien. De la poésie - comme chez Veence Hanao, Belge, même pas trente ans, slameur, qui écrit comme on parle, et c'est lisible ! Il est ici accompagné d'un DJ et d'un bassiste.

Bruxelles, Théâtre 140, jusqu'au 23 octobre. Tél. 02.733.97.08.