Exiger le bonheur

Le véritable esprit de révolte consiste à exiger le bonheur ici, dans la vie." Cette phrase extraite des "Revenants" donne un indice de ce que l’œuvre, publiée par Ibsen en 1881, put soulever comme tollé.

M.Ba.
Exiger le bonheur
©D.R.

Le véritable esprit de révolte consiste à exiger le bonheur ici, dans la vie." Cette phrase extraite des "Revenants" donne un indice de ce que l’œuvre, publiée par Ibsen en 1881, put soulever comme tollé. L’auteur norvégien le dit: "Les Revenants va probablement alarmer certains milieux, mais il n’y a rien à faire. Si ce n’était le cas, il n’y aurait pas eu de nécessité pour moi d’écrire la pièce." Cru et ancré dans la réalité, jusqu’aux détails scrutés impitoyablement, le style d’Ibsen lui aura valu autant d’hostilité que de reconnaissance de ses contemporains. Car le diagnostic, fin et juste, touche là où ça fait mal.

En l’occurrence - dans une pièce écrite comme d’autres à distance, mais sans cesser de s’adresser à son pays natal -, Henrik Ibsen (1828-1906) attaque violemment la société traditionnaliste, étouffoir du bonheur individuel. A la sortie de l’œuvre, aucun théâtre scandinave n’accepte de la monter, car, dénonçant l’hypocrisie et les tabous bourgeois, elle questionne la loi et la morale en tant que principes fondateurs. C’est dans son propos autant que dans sa forme - sorte de thriller psychologique - que "Les Revenants" a traversé le temps. En son cœur même, où battent avec force les non-dits: le drame fait émerger progressivement le passé comme une force subvertissant le présent.

Jacques De Decker (par ailleurs biographe d’Ibsen) signe la nouvelle adaptation que met en scène Elvire Brison - en résidence aux Martyrs avec son Théâtre du Sygne.


Bruxelles, Théâtre de la place des Martyrs, du 6novembre au 6décembre. Autour du spectacle: le samedi 15novembre à 15h, "Ibsen, l’éternel revenant", conférence-débat. Le lundi 1erdécembre à 20h15, dans le cadre du cycle Musique à la lettre, récital du pianiste Palmo Venneri (Grieg, Saint-Saëns) accompagné du comédien Christophe Destexhe. Infos&rés.: 02.223.32.08.