J’ai gravé le nom de ma grenouille dans ton foie

La Clinic Orgasm Society, avec son théâtre-surprise, livre la centième (100e !) représentation de cette pièce qui l’a révélée. Un bric-à-brac considérable, un duo - Ludovic Barth et Mathylde Demarez -, et une caméra que manie, discrètement assidue, Jessica Champeaux, sous les créations lumière de Raphaël Noël. La relation de couple, ni décrite ni même décryptée, est vigoureusement secouée, anarchiquement disséquée. Un univers cruel et drôle qui révélera bientôt une construction systématique et singulièrement solide. La seconde partie prend littéralement à rebours la première pour élaborer un conte contemporain. Foutraque et facétieux, survitaminé et hilarant, le spectacle recèle aussi une gravité sombre, une étrangeté sauvage, le tout régi par la formidable et rigoureuse inventivité d’une jeune équipe. (M.Ba.)

La Clinic Orgasm Society, avec son théâtre-surprise, livre la centième (100e !) représentation de cette pièce qui l’a révélée. Un bric-à-brac considérable, un duo - Ludovic Barth et Mathylde Demarez -, et une caméra que manie, discrètement assidue, Jessica Champeaux, sous les créations lumière de Raphaël Noël. La relation de couple, ni décrite ni même décryptée, est vigoureusement secouée, anarchiquement disséquée. Un univers cruel et drôle qui révélera bientôt une construction systématique et singulièrement solide. La seconde partie prend littéralement à rebours la première pour élaborer un conte contemporain. Foutraque et facétieux, survitaminé et hilarant, le spectacle recèle aussi une gravité sombre, une étrangeté sauvage, le tout régi par la formidable et rigoureuse inventivité d’une jeune équipe. (M.Ba.)

Bruxelles, Centre culturel Jacques Franck, le 13 juin. Tél. 02.538.90.20.