Au Marni, convention réitérée et saison annoncée

Ouvert en 1999, le théâtre va vers sa onzième saison fort d’une bonne nouvelle : sa convention de fonctionnement, renouvelée par la ministre sortante de la Culture Fadila Laanan et assortie d’une augmentation substantielle de sa subvention de base (+ 75000 €).

M.Ba.
Au Marni, convention réitérée et saison annoncée
©BENEDICTE THONON

Ouvert en 1999, le théâtre va vers sa onzième saison fort d’une bonne nouvelle : sa convention de fonctionnement, renouvelée par la ministre sortante de la Culture Fadila Laanan et assortie d’une augmentation substantielle de sa subvention de base (+ 75000 €). Une "preuve de la reconnaissance du lieu" et de quoi, explique Joëlle Kepenne, directrice du Marni depuis 2003, permettre à l’ASBL de poursuivre ses activités jusque janvier 2013 en ayant "moins le couteau sous la gorge". Les 144000 € alloués jusque-là (sans compter 11000 € de la Cohésion sociale, 18000 € de la Cocof pour la danse et 52000 € destinés exclusivement aux productions de jazz) ne couvraient que quatre temps-plein et les frais de fonctionnement. Voilà donc un ballon d’oxygène pour cette petite structure, ainsi renforcée et capable - outre la location de ses espaces à ses partenaires réguliers : Rideau, Ars Musica, Ligue d’impro, festivals de Musique acousmatique ou Bruxelles Babel, Pierre de Lune - d’offrir la salle sans la louer aux jeunes compagnies.

Celles-ci sont, depuis l’origine, une des raisons d’être de l’ASBL, attachée à leur permettre de travailler, de se faire connaître. Sans moyens pour les produire, le Marni peut néanmoins les soutenir, en mettant à leur disposition un espace de répétition (le Labo, ex-Blac, notamment), un théâtre en ordre de marche, ainsi qu’un bureau pour la diffusion. Les demandes, de ce côté, continuent d’affluer, et le Marni d’y répondre selon ses disponibilités, indépendamment des habituelles "familles" théâtrales, et sans obligation de résultat.

Si l’on parle là de théâtre, c’est le moment d’évoquer les deux créations programmées la saison prochaine. En octobre naîtra "Gel", texte et mise en scène d’Odile Vansteenwinckel : une vision fantasmatique de l’euthanasie, le lien singulier qui se tisse entre un médecin et un malade en fin de vie, avec François Beukelaers et Yvain Juillard.

En avril-mai, Michel Bernard créera "Non rééducable. Mémorandum théâtral à propos de Anna Politkovskaïa", sur un texte de Stefano Massino traduit par Pietro Pizzuti. Pour dire l’indicible dont témoignait la journaliste militante russe assassinée, trois comédiens de trois générations, Frederik Haùgness, Angelo Bison et René Hainaux.

Par ailleurs, le Marni programme une création de danse contemporaine avec "It was a slip of the tongue" de la Cie Giolisu, fin octobre. Hors festival, donc, Danse Balsa Marni étant désormais bien ancré dans les agendas de juin. Et Joëlle Kepenne rêvant - moyennant budget - d’inviter "une pointure de la danse à la fin du festival".

Et comme le croisement des genres et des publics est une vocation, ici, on y goûtera au jazz sous ses divers avatars, en festival (Marni Jazz Rendez-Vous, en septembre et en mai, Jazz Festival Marni Flagey en janvier) ainsi qu’en formule club (neuf concerts Marni Club tous les premiers mardis du mois) et à la musique contemporaine que promeut Ars Musica. L’Impro continue de donner au Marni rendez-vous à ses aficionados, le Rideau de Bruxelles y donnera une importante création de sa saison ("Loin de Corpus Christi" de Christophe Pellet, mis en scène par Michael Delaunoy, en novembre-décembre).

Impliqué dans le quartier Flagey, le Marni cultive en outre les liens avec d’autres structures : le Théâtre de la Place et son festival Emulation ou L’L et son Vrak Festival, notamment. Parce que "tout seul on n’est pas grand-chose". C’est aussi pourquoi, alors que sa saison est définie et complète, l’endroit reste ouvert à l’imprévu, afin parfois de "montrer des choses, des étapes de travail, de façon plus informelle et spontanée".


Théâtre Marni, 25 rue de Vergnies, 1050 Bruxelles. Infos : 02.639.09.80, www.theatremarni.com