Chiny : 20 ans de contes pour rêver

Pour la vingtième fois consécutive, la charmante petite commune gaumaise de Chiny se laissera envahir par les conteurs et autres raconteurs d’histoires du 10 au 12 juillet.

C.P.

Pour la vingtième fois consécutive, la charmante petite commune gaumaise de Chiny se laissera envahir par les conteurs et autres raconteurs d’histoires du 10 au 12 juillet.

Quatorze spectacles de conte pour adultes et adolescents et onze pour les petits et grands constituent l’essentiel du Festival. Outre ces rendez-vous, de nombreux spectacles accessibles sans réservation préalable et plein d’animations - danse, grimage, veillée, marché du livre, films, ateliers, stages - pour faire rêver et voyager les amateurs d’histoires auront lieu pour que la Cité des Contes se transforme en grande fête familiale et chaleureuse.

Au total, une quarantaine de conteurs venus de Belgique, de la francophonie et d’ailleurs investiront de nombreux lieux couverts et en intérieur du village mais aussi la rue, les bois, les bords de la Semois, les vergers, etc.

Parmi les contes réservés aux plus grands, signalons "Barques de l’aube et barques de nuit" (samedi, dès 12 ans, durée : quatre heures) où le public sera invité à descendre la Semois sur un bâteau et à revenir à Chiny à travers bois au rythme des contes.

La Suissesse Catherine Gaillard évoquera les Amazones et Antinéa, leur reine (dimanche, dès 14 ans). Les Français Myriam Pellicane et Eric Delbouys parleront de "l’autre", de "l’inhabituel, l’insolite, l’insolence. ET c’est bien cette insolence qui porte signe, qui donne à voir, qui monstre" (dimanche, dès 12 ans).

Concernant les spectacles pour toute la famille, notons Mike Burns, venu du Québec pour conter le chemin d’un maçon et son fils qui vont construire le château du roi d’Angleterre. Cécile Bergame fera partager ses "Contes et fleurettes", de belles histoires de printemps pleines de petites bêtes. Quant à Gaëlle Mikolacjzak, elle nous ensorcelera avec son "Conte de la rose", une histoire d’amour

Afin de parachever cette fête du conte, des marchés du livre se tiendront samedi et dimanche, une veillée publique contée autour du feu se déroulera samedi soir, Arnaud Degimbe maniera sa "marionnette à la planchette", etc.

Marqués par une grande variété, les contes de Chiny rassembleront dans l’écoute tous les amateurs de belles histoires et si "l es histoires existent pour nous distraire, quelquefois, elles nous rendent meilleurs", parole du conteur Philippe Léonard.

A noter, certains spectacles sont accessibles aux sourds et malentendants.

Chiny, du 10 au 12 juillet. Certains spectacles sont en accès libres, sinon, de 1 à 6 €. Infos & rés. 061.31.30.11 et www.conte.be