Fragile par la Gare Centrale

Un nuage se sépare. Un avion, à faire pâlir le plus riche des gosses de riches, se pose sur le tarmac. Après le débarquement d’une guirlande de passagers, arrive celui des colis.

Fragile par la Gare Centrale
©yves gabriel

Un nuage se sépare. Un avion, à faire pâlir le plus riche des gosses de riches, se pose sur le tarmac. Après le débarquement d’une guirlande de passagers, arrive celui des colis. Etiquetée "Fragile", comme le titre de son spectacle, spécialiste du théâtre d’objets, une boîte en carton, pleine de lapins en peluche, sort de la soute à bagages. L’oreille du troisième doudou ne résiste pas à l’épreuve des tests de conformité. Mauvais augure, à l’instar de la boîte "irregular" posée près des barbelés "Fragile", une perle brute issue des squattages poétiques de la Cie Gare Centrale et mise en scène par Agnès Limbos, désireuse de transmettre son savoir-faire. Mission accomplie, qu’il s’agisse de "Kliki", "Rubby rubbish" et "Fragile", trois histoires imaginées, contées et manipulées par Isabelle Darras et Julie Tenret à coups de Playmobil, Matchbox et poupée mariée chiffonnée. Un univers qui parle aux enfants comme aux parents et qui enrichit la scène en les dotant de formes nouvelles.


Rens. : administration@garecentrale.be ou 02.358.47.17. Mention spéciale pour sa sensibilité, sa force et son engagement.