Le hibou par le Zététique

Riche découverte avec "Le hibou", pièce du Zététique, écrite et mise en scène par la jeune Céline Delbecq. Luc Dumont, un de nos grands dramaturges, dont on retrouve la patte, l’a aiguillée dans son travail.

Le hibou par le Zététique
©ALESSIA CONTU

Riche découverte avec "Le hibou", pièce du Zététique, écrite et mise en scène par la jeune Céline Delbecq. Luc Dumont, un de nos grands dramaturges, dont on retrouve la patte, l’a aiguillée dans son travail. Bel exemple de transmission pour un récit tendu autour de l’inceste, de la culpabilité et de l’interdit du non-dit. Quatre comédiens sur un plateau dépouillé, un escalier décentré et pourtant à l’épicentre de l’action, le jeu tendrement brutal de Sébastien Bonnamy (Pako) et décalé de Grégoire Fasbender (Jeff) qui se justifie lorsqu’on apprend ses origines bourgeoises, donnent le la. De rares cris rappellent la gravité des faits avant de revenir à l’intériorité et au dénouement inattendu de ce drame social auquel la jeune Agnès, crédible et nuancée Charlotte Villalonga, donne vie. Très beau matériau de départ, le texte surprend tant par la forme que par le fond. Le rôle de la mère, troublante Emilie Puits, l’amour d’Agnès, 7 ans à peine, pour son père et son attirance pour Piko posent, en effet, question.


Rens. : zetetique@teledisnet.be ou 0485.65.86.88. Prix de la ministre de la Jeunesse et coup de cœur de la presse.