Vu&approuvé

Nos choix étoilés

Nos choix étoilés

La Défonce

Le ZUT tire sa révérence avec un thriller alcoolisé terrifiant où Jasmina Douieb met en scène avec fureur Catherine Grosjean, Georges Lini, Toni D’Antonio et Nicolas Ossowski. (C.P.)

Bruxelles, Atelier 210, jusqu’au 5 juin. Tél. 02.732.16.39.

Le Dieu du carnage

Mise en scène par Michel Kacenelenbogen, une farce grinçante de Yasmina Reza, où notre part de ténèbres est mise en lumière par quatre excellents acteurs, Véronique Biefnot, Damien Gillard, Valérie Lemaître et Olivier Massart. Dans la veine des films cultes comme "Festen" ou "Qui a peur de Virginia Woolf ?" qui, eux aussi, montraient comment la guerre pouvait surgir au sein des milieux les plus policés. (G.Dt)

Bruxelles, le Public, jusqu’au 5 juin. Tél. 0800.944.44.

Hostiles

Si les tableaux finaux déroutent, les histoires d’hostilité de Dominique Bréda mises en scène par Alexis Goslain et servies par une troupe de joyeux comédiens sont pleines d’humour. (C.P.)

Bruxelles, XL-Théâtre, jusqu’au 29 mai. Tél. 02.513.21.78.

Kif-Kif

Pietro Pizzuti fait moins bien parler les pères et les fils que "Le Silence des mères" Sous l’œil averti de Christine Delmotte, Christian Crahay et Cédric Eeckhout s’affrontent dans un dialogue pugilat animé d’une rage pasolinienne qui capote dans le trivial. Nous ne sommes pas entrés dans ce spectacle d’une heure où la poésie cède le pas à la rhétorique et aux outrances forcées. (Ph.T.)

Bruxelles, Martyrs, jusqu’au 30 mai. Tél. 02.223.32.08.